Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

21 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Les pollueurs sanctionnés

Les pollueurs sanctionnés

lundi 23 avril 2012

Total, le plus grand pollueur du Cameroun
35 des 139 cas d’infractions répertoriés sont attribués à la société pétrolière française.
L’application du principe pollueur payeur commence à avoir des effets visibles tout au moins en termes de sanction à l’encontre des entreprises camerounaises .action répressives des brigardes de contrôle et d’inspection environnementales a conduit à la sanction de 139 entreprises pour un montant total de 538 millions de Fcfa de pénalités, selon le communiqué du ministre de l’Environnement, de la protection et du développement durable (Minep ) publier dans Cameroun tribune d’hier.
Sur les 139 cas répertoriés, trente cinq stations du pétrolier français Total on été condamnées à un total de 94.5millions Fcfa d’amendes pour diverses infractions, notamment de la décharge des déchets solides sans autorisation, les vidanges non conformes à la réglementation environnementale en vigueur, le déversement des eaux usées dans la nature sans traitement préalable, etc. Total n’est pas la seule entreprise française dénoncée par le Minep. Bolloré Africa logistics, filiale du groupes et Navire MV Swift-split panama on été condamnés conjointement à 25 millions d’amendes pour pollution des eaux du fleuve Wouri, et pour déversement des hydrocarbures. Les sociétés pétrolières les plus visées dont MRS corlay qui a été condamnée à un total de 30 million de Fcfa pour défaut d’audit environnemental dans neuf de ses stations services le secteur de téléphonie n est pas en reste, L’opérateur téléphonique Orange a été condamné à 5millions pour altération de la qualité de l air et la dégradation du sol alors que le Sud-Africain MTN a été lui condamné à 3milions de Fcfa pour défaut d’audit d’impact environnemental.
Parmi les entreprises publiques, la Société immobilière du Cameroun devra payer 10 millions pour des déversements de fosse sceptique à Maroua. Hysacam écope de 8 millions de FCFA pour d’étude impacte environnemental et pollution diverses. Parmi elles, les Bamenda, qui a été condamné à 5 millions Fcfa pour absence d’étude d’impact environnement et pollution diverse (eau, air, sol). En outre, la liste des sanctionnés comporte également la société sucrière du Cameroun (Sosucam), les laboratoires pharmaceutiques, les Aéroports du Cameroun (ADC), des sociétés de BTP, des hôtels, des abattoirs d’animaux des supermarchés…
Selon le communiqué, les contrevenants se verront traduits devant les juridictions territorialement compétentes dans la suite de la procédure.