Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

15 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > le métier de correcteur au Cameroun

le métier de correcteur au Cameroun

jeudi 26 juillet 2012

Ce responsable des éditions clé à Yaoundé parle du métier de correcteur.

Qu’est ce qu’un correcteur ?

Un correcteur ou relecteur est une personne qui ,dans une maison d’édition dans un journal ,ou dans une imprimerie ,relit soit les articles ,soit les épreuves ou tout autre document mis à sa disposition .ce travail consiste à déceler les fautes de langue ,de grammaire ,les fautes de typographie .il doit s’assurer que le document qui va sortir ou l’article qui va paraître soit sans faute .

Quel est son profil ?

Pour devenir un bon correcteur ,il faut avoir un profil requis .car ,c’est un métier qui nécessite une bonne connaissance de la langue pour bien le faire .si c’est le français ,la personne doit maîtriser le français avoir un très bon niveau ; idem pour l’anglais .Le profil idéal pour un bon relecteur ,est qu’il doit avoir fait des études de langue ,français ,anglais en ce qui nous concerne .ces études littéraires doivent être complétées par les cours d’études typographiques pour qu’il maîtrise les corrections et la culture générale .car ,il ne suffit pas de maîtriser la langue pour être un bon correcteur . Le correcteur doit également connaître l’utilisation des espaces insécables et non –insécables, quand utiliser les capitales les majuscules .Le correcteur doit être un bon linguiste et avoir une bonne dose de technique pour bien faire son travail et donner un bon rendement.

Y-a-t-il une formation à suivre au Cameroun pour devenir correcteur ?

Je pense qu’au Cameroun ,il n’y a pas d’école de formation de matière spécifique pour les correcteurs .Les étudiants sortis des facultés en langue peuvent compléter l’aspect technique dans les imprimeries ,dans les écoles de formation à l’édition .Je crois qu’à l’école supérieur des sciences et technique de l’information et de la communication (ESSTIC) il y a la filière édition qui forme des éditeurs .Un étudiant ayant un background académique peut se former dans des stages et des séminaires pour enrichir ses connaissances et maîtriser les rouages d’un secteur tel que l’imprimerie. Secteur dans lequel il compte exercer. Il y a des journaux , des ouvrages qui ont un n caractère scientifique , si le relecteur a un background qui lui permette de toiletter cela, e crois que c’est une aubaine pour lui .

Peut-on s’épanouir en exerçant ce métier ?

Il est difficile de dire si on peut s’épanouir dans ce métier Car , généralement les correcteurs sont d’abord des étudiants , des diplômes dans d’autres domaines ( sciences sociale ). Rares sont les personnes qui ont pour métier unique correcteur dans ce pays. La majorité des correcteurs exercent ce métier comme seconde activité .Il ya des enseignants d’universités , des doctorants .Il est difficile voire impossible de recruter dans une maison édition une personne dont le travail consiste uniquement à relire les manuscrits .On recrute des gents qui en plus de travaux de relectures et corrections , soient capable de faire d’autres tâches telles que la préparation de la copie ; c’est-à-dire imaginer le format .Le recruté peut être un monteur dans ce cas , il doit imaginer la mise en page .En fin de compte , on ne peut pas dire que le métier de correcteur seul est un métier qui nourrit son homme.

Propos Recueillis par

Nadine NDJOMO (Stagiaire)