Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

23 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Cameroun la chefferie traditionnel (...)

Cameroun la chefferie traditionnel de (...)

mardi 25 septembre 2012

Le Sous-Préfet remet les pendules à l’heure

La désignation de madame Ba’ana Mbarga Mireille Mathieu s’est faite dans les règles .Tous les notables l’ont désignée à l’unanimité ...

Dans notre dernière édition nous avons prétendu que le sous-préfet de l’ arrondissement de Soa , département de la Méfou et afama , avait installé( nuitamment) une française au trône de chef traditionnel du village de Ting- Melen.En réalité , et au regard des explications du sous-préfet, Sylyac, Marie Mvogo cette in formation n’est pas exacte. La vérité est que la désignation du chef de 3eme degré de transparence , et conformément à la législation en vigueur.

en tout légalité et conformément à la législation en vigueur Madame Ba’ana Mbarga Mireille Mathieu est la fille du défunt chef de Ting-Melen ; dont le frère Yene Paul assurait la régence.Et le 28 juin dernier, le sous-préfet de Soa a été sur le terrain , en vue de la désignation du successeur du défunt chef de 3eme degré de Ting- Melen .Le sous-préfet était accompagné du chef de groupement Ntouessong, du maire de Soa et des forces de l’ordre public. Des notables du villages Ting-Melen avaient préalablement été sélectionnés et validés par le chef du groupement Ntouessong ; et à l’ appel , deux candidats se sont manifestés , madame Ba’ana Mbarga Mireille Mathieu et monsieur Yene Paul.Il y a donc eu élection , et en tout transparence , madame Ba’ana a été élue nouveau chef traditionnel de 3eme degré de ting- Melen.

Dans la réglementation camerounaise , les filles et les groupes de la lignée de la chefferie , peuvent prétendre à la succession de leurs parents.D’ailleurs, Yene Paul s’est dépêché de félicité le nouveau chef désigné , et a promis de travailler du village Ting-Melen. Les informations que nous avons reçues n’étaient donc pas exactes ; et le nouveau chef de ting-Melen n’a pas encore été installé ,comme nous l’avons affirmé .Il a juste été désigné , et il s’agit de la fille du défunt chef .Elle est en plus un opérateur économique qui a entrepris d’investir dans le village , à travers une ferme -agricole de plus de 200 mille Fcfa

Une agitation malsaine , injuste et inique

Le sous-préfet de soa a donc été surpris par notre article .D’abord par l’affirmation de l’installation de madame Ba’ana Mbarga Mireille Mathieu , et nuitamment .L’installation d’un chef traditionnel de 3eme décret se fait en exécution d’un acte de préfet.Ce qui n’est pas encore fait. de plus , en parlant d’illégalité , il y a certainement un abus de langage : il y a aucune catimini dans une désignation somme toute normale et légale .Cette mise au point a été nécessaire , pour que la vérité soit rétablie.

Notre informateur , un officier de police en retraite , est réputé dans cette zone de soa , d’être un activiste qui conteste tout , et se met en travers de tout ce que fait l’autorité administrative , le maire et les responsables du maintien de l’ ordre ,lesquels ont , du reste, saisi le Dsgn pour tous les actes que le poste cet officier de police en retraite .Nous présentons toutes nos excuses à l’ autorité administrative de Soa et à tous ceux qui se sont sentis concernés par ce dossier.

La vérité a été rétablie, et nous espérons que tous les passions suscitées par cette affaires vont se calmer.

Jean Calvin Ayissi