Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

15 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Le barrage de Maga

Le barrage de Maga

vendredi 28 septembre 2012

Une visite de cet ouvrage permet de mesurer sa forte capacité de retenue d’eau. Situé dans la partie septentrionale du Cameroun, le barrage de Maga à été construit en 1978, dans le but d’irriguer par gradation une unité de production de riz de 6000 ha dans le cadre du projet de la société Semry à yagoua. Avec une capacité de 500 millions de mètres cubes d’eau, ce barrage à une surface noyée de 36000 ha. Sa construction à causé le déplacement de plus de 10 000 personnes et des modifications très significatives du système socio-économique régional par la suppression du phénomène des crues et des décrues. Il est constitué d’une digue principale de 27 km et de 2 digues de protection des rizières de 40 et 67 km. Il est généralement alimenté par les eaux de pluies, les crues du Logone, les eaux du Mont Mandara, les Mayos . C’est la raison pour laquelle l’activité qui prédomine autour du lac reste la riziculture. D’ailleurs, malgré les menaces d’inondation, les riziculteurs ne manquent pas d’attirer plutôt l’attention des pouvoirs publics sur l’ensablement du lac. Principal pourvoyeur en eau, le village Maga est à lui seul à l’origine de 60°/° de la production du riz réalisée par la Semry . D’après des témoignages, les autres localités voisines de Maga à l’instar de Mourla , ne présentent pas les même avantages . Là-bas l’eau en provenance du lac ne monte pas dans les parcelles rizicoles à certaines périodes de l’année. C’est dire si à Maga, l’on n’est pas prêt à abandonner la culture du riz. Il est plutôt urgent de mettre en place un plan de risque pour éviter tout débordement d’eau.