Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

15 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > MVENG Engelbert.

MVENG Engelbert.

mardi 2 octobre 2012

1939-1995 prélat, historien, écrivain professeur d’Université Engelbert Mveng est né le 9 mai 1930 à Enam –Ngal, paroisse de Minlaba. Originaire du département du Ntem dans la région du sud, son père cultivateur .Le jeune Mveng est baptisé le 14 juillet 1935 et confirmé le 28 juillet 1942 à la Mission Catholique d’Abang . Après l’Obtention du CEPE à la mission Catholique d’Abang en 1943 il entre au petit Séminaire où il étudie de 1944 à 1950. Il fréquentera, en un temps bref, le Grand Séminaire de Mvolyé. Le 21 septembre 1951, il entre au noviciat de la compagnie de Jésus à Djuma (Congo belge) où il fait ses premiers vœux le 22 septembre 1953. Ses études supérieures de lettres, de philosophie et de théologie, se déroulent en Belgique puis en France. En 1958, il est diplômé de la Faculté de Louvain. En 1961, il obtient la Licence d’enseignement et en 1962 la Licence du grec et du latin à l’Université de paris-Sorbonne. Il décide de poursuivre ses études à, l’Université de Lyon où en 1964 il obtient la Licence en Théologie Scholastique, ainsi que le Doctorat de 3e cycle. Ses études universitaires s’achèvent à la Sorbonne en 1970, avec l’Obtention du Doctorat d’Etat. A l’obtention du Doctorat de 3e cycle, il est recruté à l’Université de Yaoundé en 1965 comme assistant .De 1968 à 1971 il est chargé de cours .Puis de 1971 à 1974 il est Maître de conférences. Et dès 1974, il est professeur. Sur le plan administratif, Engelbert Mveng à été Directeur des Affaires Culturelles au Ministère de l’Education Nationale et de la Culture de 1966 à 1974. Ensuite, de 1983 à 1987, il est chef du département d’histoire à l’Université de Yaoundé. Parmi ses publications on compte notamment : histoire du Cameroun (1963) l’Art d’Afrique Noire (1964) , Dossier culturel panafricain (1966) , perspectives nouvelles sur l’histoire africaine (1971) Balafon (1972) et spiritualité et Libération en Afrique (1986) .En 1964 , il est lauréat de l’Académie française pour son livre Histoire du Cameroun . Il est décédé le 23 avril 1995 à Yaoundé, des suites d’un assassinat.