Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

17 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > POUKA, Louis-Marie

POUKA, Louis-Marie

jeudi 4 octobre 2012

1910-1991 poète, écrivain

Né le 10 août 1910 à Khan dans le département de la Sanaga Maritime , région du Littoral.

En 1918, il entre à l’ école de la mission catholique de Logpagal, à quelques kilomètres de son village natal.Renvoyé de l’ école au Cours Moyen II , il est obligé d’ assurer plusieurs petits métiers. En 1924, il entre au Petit Séminaire Saint-Laurent à Yaoundé où il poursuit ses études secondaire avant de continuer au Grand Séminaire de Yaoundé.

En 1929, il devient Direction de l’ école de la mission Catholique d’ Edéa , puis professeur au Petit séminaire d’ Akono où il dispense des cours de latin , français et mathématiques. Louis-Marie POUKA regagne le Séminaire en 1930, mais le quitte un an plus tard pour entrer dans l’ Administration comme écrivain-Interprète. En 1935, il remporte le concours littéraire organisé par la"Gazelle du Cameroun" sur le thème "Le procédé de chasse de votre ethnie". sa carrière administrative le conduit dans plusieurs localités du pays : Yaoundé , Yabassi , Douala , Nkongsamba et Garoua .Dans le domaine politique , POUKA se retrouve SG de la JEUCAPRA.En 1947, il participe à la création Du Rassemblement du Peuple Camerounais ( (RACAM).

En 1948, il se rend en France grâce à une bourse de perfectionnement .Ainsi , il sera à Bordeaux où il obtiendra la capacité en droit et diplômé des sciences pénales .Puis à Paris il s’inscrit au Musée de l’ Homme et à l’ Ecoles des Langues Orientales .malheureusement pour lui , il ne peut achève sa formation à Paris , ayant reçu l’injonction de rentrer au Bercail0De retour au Cameroun , il est nommé Greffier à Douala en 1951.Quelques temps après , il est muté à Kribi .Puis en 1957, il devient le chef du cabinet du Ministre de l’intérieur du gouvernement Mbida .Et en 1959, il occupe les fonctions de Chef du bureau des affaires judiciaires .En 1961, il est nommé Directeur du Cabinet du Ministre adjoint de la justice ; et en novembre 1962 il est nommé Vice-Président de la Cour d’appel , de Yaoundé.Il occupera ce dernier poste jusqu’à sa mise en retraite en 1969.

Tout en poursuivant sa carrière de fonctionnaire, POUKA Louis-Marie demeure très actif sur le plan littéraire .En 1954, il est lauréat des poètes de l’Outre-mer pour l’ensemble de son œuvre .Le 23 janvier 1960, il participe à la création de l’Association des poètes et Écrivains Camerounais dont il assure la présidence de 1960 à 1967.Parmi ses publications dans le domaine littéraire, figurent notamment : Les pleurs sirènes( 1943) , Hitler ou la chute de l’Hydre ( 1947), Rire et sanglots ( 1949) , Les amours illusoires ( 1650), les rêveries tumultueuses (1954) , Paroles de sagesse( 1958) , Entrevue d’outre-tombe( 1960) , Fusée( 1964), poésie (1964) , Nouvelles entrevues d’outre-tombe ou réhabilitation de Ruben Um Nyobe.Deuxième et dernière acte (1964), Ce siècle est triste ( 1965) , poésie , un mariage bicolore (1970) , et poème ( 1971) .En dehors de son œuvre littéraire ,POUKA Louis-Marie à également dans le domaine juridique : concours de droit Camerounais .Histoires des institutions( 1968) ,Code pénale de la République fédérale du Cameroun( s.d) et cours de droit Camerounais :la fonction publique (1971). Il est décédé en août 1991.