Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

30 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > SAMBA Martin-Paul

SAMBA Martin-Paul

jeudi 4 octobre 2012

1875-1914 nationaliste.

De son vrai nom Mebenga M’Ebono Martin-Paul Samba est né vers 1875 à Metoutou-Engongong près d’Ebolowa, dans la région du Sud. Quelques temps après sa naissance, cet originaire du clan Yemeyema et du groupe ethnique bulu devient orphelin. C’est ainsi qu’il est recueilli par son oncle paternel Obam Ebono.

En 1885, Obam Ebono envoie le jeune Mebenga chez Banoho Issamba, l’un de ses amis qui était un commerçant batanga influent habitant à Kribi. En 1891, le Gouverneur Von Soden a demandé au chef Véah des Batangas d’envoyer un de ses enfants étudier en Allemagne. Le chef qui n’a pas vu cette proposition d’un bon œil avait plutôt demandé à son frère Issamba de le faire. C’est ainsi que ce dernier propose le nom de Mebenga M’Ebono, qui partira finalement en Allemagne en 1891. En Allemagne, il adopte le nom de Samba (sûrement le diminutif du nom de son maître Issamba) ; et en novembre 1891, il fut baptisé et donné le prénom Martin-Paul. Désormais, il sera officiellement connu comme Martin-Paul Samba.

Arrivé en Allemagne, il suit sa formation militaire à l’Académie Militaire Impériale de Berlin de 1891 à 1894. Au terme de sa formation, il accède au grade de Capitaine. C’est en tant qu’officier de l’armée impériale de Guillaume II que Martin-Paul Samba rentre au Cameroun en 1894 pour se mettre au service de l’Administration coloniale allemande. Sous les ordres du Lieutenant Dominik, il joua un grand rôle dans la suppression des révoltes anticolonialistes, de 1894 à 1902. En 1902, ,il démissionne de l’armée impériale afin de se consacrer aux affaires. A partir de ce moment, il décide de s’engager dans un combat acharné contre les colonisateurs allemands, mais sera trahi par les siens. Inculpé de haute trahison envers l’empire allemand, Martin-Paul Samba est exécuté le 8 août 1914 à Ebolowa.