Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

28 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Hamadou Vindjedou : Le Dot a bon (...)

Hamadou Vindjedou : Le Dot a bon dos

jeudi 3 janvier 2013


Son physique massif, sa moustache affinée, son regard magnétique, sa voix de stentor et son goût prononcé pour les discours en ont longtemps fait un sous-préfet puis un préfet qui ne passait jamais inaperçu. Les populations des provinces de l’Ouest, puis du Nord ont goûté aux méthodes de cet administrateur civil principal qui se sert allègrement et alternativement de la carotte et du bâton. Comme autorité administrative, il a toujours ressassé que force doit rester à la loi.

Visiblement, le style du chef de terre a séduit sa hiérarchie Puisque Hamadou Vindjedou a dû troquer sa tenue de commandement pour le costume civil à la faveur de sa promotion en Avril 2003 comme directeur de L’organisation du territoire au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Dans un contexte où la constitution du 18 janvier 1996 et ses vastes chantiers de la décentralisation prennent corps. Dans un environnement où le Cameroun recouvre progressivement sa souveraineté sur les territoires occupés par e Nigéria à la faveur du verdict favorable de la Cour internationale de la justice de Haye le 10 octobre 2002 sur l’affaire Bakassi. Le poste de directeur de l‘Organisation du territoire prend forcément un autre relief, une auréole supplémentaire avec son revers de la médaille la densité du travail.

Le Dot le confirme d’ailleurs lui-même. Ainsi à des proches qui le pressaient d’être plus présent dans son Hina natal, il coupa poliment « l’affaire Bakassi ne nous laisse pas de répit ». Ce n’est sûrement pas une simple échappatoire. Car le Dot, dans le cadre de ses prérogatives, a sans doute contribué à accélérer le sens de l’histoire pour confronter la camerounité des localités des régions du Lac Tchad. Car un mois et demi à peine après leur rétrocession à la mère patrie, la localité de Darak a été érigée en arrondissement par un décret présidentiel. Mais le sens du devoir pour les affaires de la Nation ne le dédouane pas de l’appel du terroir. C’est ainsi qu’en dépit de ses réticences, Amadou Vindjedou a été porté le 27 mars 2004 à la tête de l’Association pour le développement du Mayo Tsanaga (Ademat).

Bienvenue a l’extrême-Nord

Radioscopie d’une province et de ses personnalités incontournables

Aimé Robert BIHINA

Eric Benjamin LAMERE