Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

28 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Sadjo Angokay, Monsieur le ministre (...)

Sadjo Angokay, Monsieur le ministre ou (...)

vendredi 4 janvier 2013


Lorsque l’on parcourt le curriculum vitae de SadjoAngokay, on a du mal à croire qu’il n’a que 62 ans car des choses, il en a faites. Très jeune. En 1966, alors qu’il n’a que 22 ans et frais émoulude l’Institut des hautes études d’outre-mer de Paris (Iheom), l’école qui formait à l’époque les cadres africains en France, il est déjà secrétaire général de l’Inspection fédérale de l’administration pour le Nord. Il y restera deux ans. Il s’agit là du coup d’envoi d’une riche et longue carrière qui ne s’achèvera qu’en 1994. Titulaire d’une licence en droit obtenu en 1970 à l’université de Yaoundé, l’actuel président de l’Association culturelle Guiziga aura tour à tour été préfet du Logone et Chari de 1968 à 1970, secrétaire d’Etat aux finances et aux domaines du cameroun oriental de 1970 à 1972, ministre du Développement industriel et commercial de 1972 à 1973, ministre de l’Elevage, des pêches et des industries animales de 1973 à 1975, secrétaire général de la province du Nord pendant neuf ans, de 1976 à 1985 et, de 1988 à 1994 année à laquelle il prendra sa retraite comme conseiler technique N°4 au ministère du Travail et de la prévoyance sociale. Marié et père de six enfants, Sadjo Angokay, en plus de présider l’association culturelle Guiziga (Acgui), chapeaute également le conseil d’administration de la société hôtelière du Grand-Nord, propriétaire de l’hôtel Mizao à Maroua entre autres.
Bienvenue a l’extrême-Nord

Radioscopie d’une province et de ses personnalités incontournables

Aimé Robert BIHINA

Eric Benjamin LAMERE

Aimé Robert BIHINA

Eric Benjamin LAMERE

Lorsque l’on parcourt le curriculum vitae de SadjoAngokay, on a du mal à croire qu’il n’a que 62 ans car des choses, il en a faites. Très jeune. En 1966, alors qu’il n’a que 22 ans et frais émoulude l’Institut des hautes études d’outre-mer de Paris (Iheom), l’école qui formait à l’époque les cadres africains en France, il est déjà secrétaire général de l’Inspection fédérale de l’administration pour le Nord. Il y restera deux ans. Il s’agit là du coup d’envoi d’une riche et longue carrière qui ne s’achèvera qu’en 1994. Titulaire d’une licence en droit obtenu en 1970 à l’université de Yaoundé, l’actuel président de l’Association culturelle Guiziga aura tour à tour été préfet du Logone et Chari de 1968 à 1970, secrétaire d’Etat aux finances et aux domaines du cameroun oriental de 1970 à 1972, ministre du Développement industriel et commercial de 1972 à 1973, ministre de l’Elevage, des pêches et des industries animales de 1973 à 1975, secrétaire général de la province du Nord pendant neuf ans, de 1976 à 1985 et, de 1988 à 1994 année à laquelle il prendra sa retraite comme conseiler technique N°4 au ministère du Travail et de la prévoyance sociale. Marié et père de six enfants, Sadjo Angokay, en plus de présider l’association culturelle Guiziga (Acgui), chapeaute également le conseil d’administration de la société hôtelière du Grand-Nord, propriétaire de l’hôtel Mizao à Maroua entre autres.
Bienvenue a l’extrême-Nord

Radioscopie d’une province et de ses personnalités incontournables

Aimé Robert BIHINA

Eric Benjamin LAMERE