Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

27 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > chronologie de la crise ivoirienne (...)

chronologie de la crise ivoirienne depuis le (...)

mercredi 19 janvier 2011

NOVEMBRE 2010—

- 28 : Second tour de la présidentielle entre le président sortant Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Les deux camps s’accusent d’avoir empêché les électeurs de voter dans certaines régions.

— DECEMBRE—

- 2 : La Commission électorale indépendante annonce la victoire de Ouattara (54,1%), résultat rejeté par le Conseil constitutionnel acquis à Gbagbo.

- 3 : Gbagbo est proclamé vainqueur (51,45%) par le Conseil constitutionnel.
Le secrétaire général de l’ONU reconnaît la victoire de Ouattara. L’UE, la France et les Etats-Unis félicitent M. Ouattara et demandent à Gbagbo de s’incliner.

- 4 : Gbagbo investi chef de l’Etat. Ouattara prête serment "en qualité de président" et reconduit Guillaume Soro Premier ministre. Gbagbo nomme Aké N’Gbo Premier ministre. L’UA avalise les résultats donnant Ouattara vainqueur.

- 7 : La Cédéao suspend la Côte d’Ivoire et demande à Gbagbo de "rendre le pouvoir", suivie le 9 par l’UA.

- 15 : Paris déclare n’avoir "aucune intention d’intervenir militairement".

- 16 : Echec d’une marche des partisans de Ouattara sur la télévision d’Etat tenue par les forces pro-Gbagbo et réprimée dans le sang. Le Golf Hôtel, QG de Ouattara, est soumis à un blocus.

- 18 : Gbagbo exige le départ de la mission de l’ONU (Onuci) et des forces françaises.

- 24 : La Cédéao menace d’user de la force pour chasser Gbagbo.

— JANVIER 2011—

- 6 : Washington gèle les avoirs de Gbagbo.

- 12 : Couvre-feu nocturne dans deux quartiers d’Abidjan après des affrontements (au moins 11 morts, dont huit parmi les forces de l’ordre).

- 13 : 247 morts depuis la mi-décembre, dont 34 dans un conflit intercommunautaire dans l’ouest (ONU).

- 14 : Ouattara appelle au recours à la force. Nouvelles sanctions de l’UE contre le camp Gbagbo.

- 18 : L’Onuci dénonce des "actes répétés d’agression contre ses patrouilles".
L’usage de la force "ne doit être envisagé qu’en tout dernier recours", affirme la chef de la diplomatie française. Le Burkinabé Blaise Compaoré affirme que la Cédéao préfère une solution pacifique à une intervention militaire.
Le vote d’une résolution de l’ONU sur l’envoi de 2.000 hommes supplémentaires est retardé du fait d’un désaccord de la Russie. Le blocus du QG de Ouattara "ne peut plus durer très longtemps", déclare le chef de l’Onuci.

- 19 : Le médiateur de l’UA Raila Odinga quitte Abidjan sur un constat d’échec et regrette que Gbagbo n’honore toujours pas sa promesse de lever le blocus du camp Ouattara.