Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

20 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > FRANCOIS BOZIZE YANGOUVONDA

FRANCOIS BOZIZE YANGOUVONDA

samedi 22 janvier 2011

Né le 14 octobre 1946 à Mouila au gAbon, François Bozizé Yangouvonda, a débuté une carrière millitaire avec son entrée à l’Ecole Spéciale de formation des officier d’active(ESFAO) de Bouar en 1966 sous Bokassa, président devenu empereur.Les promotions s’enchainent rapidement : jeune, il assume de grandes responsabilités dans l’armée.
Lorsque par Bokassa en septembre 1979, le jeune officier est nommé Ministre de la Défense par David Dacko jusqu’en 1980. A la chute de ce dernier le 1er septembre 1981, le président André Kolinga nomme Bozizé ministre de l’information.
Accusé d’avoir organisé un coup d’Etat le 3 Mars 1982, il doit partir en exil au Bénin.
Arrêté, extradé puis détenu en prison de 1989 à 1991, Yangouvondo sera libéré après un procès.
Battu aux élections de 1992 et 1993, il est réhabilité des accusations de coup d’Etat en 1996 par le président Patassé qui le nomme au poste successif d’Inspecteur général puis de Chef d’état -major général de l’armée. Soupçonné de coup d’Etat puis limogé en fin octobre 2001, il se réfugie au Tchad et prend la tête d’une rébellion qui réussit à renverser le régime Patassé le 15 mars 2003.
Légitimé par les urnes lors des élections générales de 2005, il brigue un nouveau mandat avec le soutien du parti Kwa Na Kwa (KNK) qu’il a crée en Août 2009, un nouveau mandat face à quatre autres candidats. Bozizé lance ainsi un vaste projet de développement de son pays en faisant de la paix et de l’unité nationale, les grandes lignes de sa politique.