Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

36 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > L’Egypte en quelques repères

L’Egypte en quelques repères

samedi 29 janvier 2011

Pays d’Afrique, du nord-est situé sur la côte orientale de la Méditerranée : le bassin Levantin. La partie nord-est du pays constituée par la péninsule du Sinaï se situe cependant en Asie. limitrophe à la Libye, au Soudan, à la mer rouge, à la Jordanie, à Israël, à l’Arabie saoudite.
Superficie : 1001000 km2
Population : 84,5 millions
Monnaie : Livre égyptienne(0,12756 euro)
Capitale : Le Caire
Constitution :

- Régime : présidentiel.
Chef de l’Etat : Hosni Moubarak
Le pouvoir exécutif est détenu par le président de la république. Depuis 1981, Mohammed Hosni Moubarak occupe le poste de président, réélu lors de référendums tous les six ans. En 2005, l’élection pour la présidence fut pour la première fois ouverte à d’autres candidats. Le pouvoir législatif appartient à l’assemblée du Peuple (membres élus pour une durée de cinq ans au suffrage universel). Enfin, une assemblée consultative, appelée la Choura, est consultée par le président de la République et l’Assemblée du Peuple sur les décisions politiques. Cette assemblée est composée de 264 membres dont deux tiers sont élus, et un tiers nommé par le président de la République.
Prochaine élection présidentielle prévue en septembre 2011. En attendant, Hosni Moubarak est il est contesté par la rue qui lui demande de dégager, comme cela a été le cas avec Ben Ali le 14 Janvier 2010 en Tunisie.
Premier Ministre : A l’issue d’une réunion de crise ce samedi 29 janvier, le président Hosni Moubarak a nommé le général Ahmad Chafic, jusque-là ministre de l’Aviation, Premier ministre et Omar Souleimane, qui dirigeait jusque-là les services de renseignement, vice-président.
- Population : 83 millions d’habitants (estimation 2010).

- Superficie : 1 001 449 km² (le territoire est composé à 97 % de désert !).

- Densité : 74,10 hab./km².

- Capitale : Le Caire (plus de 18 millions d’habitants).

- Langue : arabe.

- Monnaie : livre égyptienne.
- Revenu mensuel moyen : autour de 300 LE (40 €).

- Sites classés au Patrimoine de l’Unesco : le Caire islamique, Memphis et la région des pyramides de Guizèh à Dahchour, la vallée des Baleines (wadi al Hitan), Thèbes antique et sa nécropole, les monuments de Nubie d’Abou Simbel à Philae et la zone de Sainte-Catherine.
Les premiers revenus du pays sont le tourisme. Viennent ensuite les transferts des Égyptiens émigrés, le pétrole et les droits de passage du canal de Suez, sans oublier la précieuse aide américaine. L’Égypte assure son autosuffisance énergétique, et la découverte récente de gisements de gaz en Méditerranée devrait la mettre à l’abri jusqu’en 2080 (2025 pour le pétrole).
Ces ressources, primordiales, représentent près de 20 % du PIB et permettent de maintenir un taux de croissance parmi les plus élevés de la région.
Les terres cultivables sont concentrées le long de la vallée du Nil et dans le delta. L’agriculture (coton, blé, maïs et riz) est l’un des piliers de l’économie, puisque le tiers de la population vit de cette activité, qui ne représente toutefois que 13 % du PIB. L’Égypte a certes développé son agriculture mais n’a pas mis en place de politique alimentaire, prenant en compte son explosion démographique.
Pendant la première guerre du Golfe, les milliers d’Égyptiens travaillant dans le Golfe ont arrêté d’envoyer de l’argent au pays, tandis que les échanges commerciaux avec les pays arabes ont fortement diminué.
Cette dépendance aux subsides a encouragé le gouvernement à réformer son économie. L’ouverture du marché égyptien a redonné confiance aux investisseurs étrangers.
La hausse des importations, suite à l’abaissement des tarifs douaniers, a aussi accentué le déficit de la balance commerciale. La croissance égyptienne se fait à deux vitesses, le fossé entre riches et pauvres se creusant de plus en plus.
L’Egypte est subdivisée sur le plan administratif par 29 Gouvernorats :
1. Dakahleya (Ad Daqahliyah
2. Mer Rouge (Al Bahr al Ahmar
3. Beheira (Al Buhayrah
4. Fayoum (Al Fayyum
5. Gharbeya (Al Gharbiyah
6. Alexandrie (Al Iskandariyah )
7. Ismaïlia (Al Isma’iliyah )
8. Gizeh (Al Jizah
9. Menufeya (Al Minufiyah )
10. Minya (Al Minya )
11. Le Caire (Al Qahirah )
12. Qalyubiya (Al Qalyubiyah )
13. Louxor (Al Uqsur )
14. Nouvelle vallée
15. Ash Sharqiyah (Ash Sharqiyah )
16. Suez (As Suways
17. Assouan (Aswan )
18. Assiout (Asyut )
19. Beni Souef (Bani Suwayf )
20. Port-Saïd (Bur Sa’id )
21. Damiette (Dimyat )
22. Sinaï Sud (Janub Sina’ )
23. Kafr el-Cheik (Kafr ash Shaykh )
25. Qena
26. Sinaï Nord (
27. Sohag (Suhaj
28. 6 octobre (
29. Helwan (