Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

21 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Hama Amadou du FA, Lumana,

Hama Amadou du FA, Lumana,

samedi 29 janvier 2011

“Il nous faut cultiver avec sincérité l’amour de la patrie, c’est-àdire aimer le Niger sans lequel nous n’avons ni identité, encore moins de prétention ou d’ambition à diriger un peuple’’ ;‘’Il nous faut, en toute circonstance et quoi qu’il en coûte, mettre l’intérêt national au-dessus des intérêts individuels ou partisans’’ ; ‘’Il nous faut rompre avec le discours ethno-régionaliste qui, de manière souterraine, continue d’être, pour nombre de partis sur l’échiquier politique national, l’argument privilégié de recrutement parmi nos concitoyens’’.

Ces propos, tenus le 3 février 2007 à Maradi, nous font découvrir, grandeur nature, l’homme qui préside aujourd’hui aux destinées du MOUVEMENT DEMOCRATIQUE NIGERIEN POUR UNE FEDERATION AFRICAINE (MODEN/FA LUMANA – AFRICA). Ces propos profondément patriotiques, nationalistes et mobilisateurs autour d’un seul idéal, celui de l’unité d’un peuple, de sa grandeur et de son progrès, traduisent à tous points de vue la nature et la trajectoire politique de HAMA AMADOU, un des artisans de la démocratie nigérienne. Homme de foi et de conviction, de détermination aussi, dans le combat pour la défense des valeurs démocratiques, HAMA AMADOU est un politicien chevronné accompli dans le sens le plus pointu du terme. Il a acquis au fil des ans une envergure nationale et internationale d’homme d’État sérieux et charismatique.

Directeur Général de l’ORTN (Office de Radio diffusion et Télévision du Niger) en 1984, puis Directeur de Cabinet en 1985 et enfin Ministre de l’Information en 1987, HAMA AMADOU reste un homme rigoureux, tenace, patriote, honnête, loyal, déterminé et digne de diriger le Niger. A la Conférence Nationale Souveraine de 1991, HAMA AMADOU, en bon stratège politique, prend la défense, seul contre tous, du parti État MNSD (Mouvement National pour la Société de Développement). Cet homme a alors prouvé sa maturité politique et sa connaissance des affaires publiques en plus de sa capacité d’analyse et de synthèse. Au Congrès Constitutif ordinaire du MNSD NASSARA de 1992, HAMA AMADOU sera plébiscité Secrétaire Général. Il occupera ce poste sans discontinuité aux côtés du Président du parti d’alors, TANDJA MAMADOU, jusqu’au 4ème congrès ordinaire du parti de décembre 2001 qui le porte à l’unanimité à la Présidence du MNSD–NASSARA suite à l’élection de MAMADOU TANDJA à la magistrature suprême. Nommé Premier ministre et Chef du gouvernement une 1ère fois en février 1995, il dirigea avec une majorité à l’Assemblée nationale avant d’être renversé par le Coup d’État de janvier 1996 dirigé par le Colonel Ibrahim BARE MAINASSARA et une 2ème fois en décembre 1999.

Il s’évertua alors à rendre aux Nigériens leur dignité et fit du salaire à terme échu et du remboursement des 11 mois d’arriérés de salaires hérités des gouvernements précédents son cheval de bataille. En 2004, TANDJA obtint son 2ème mandat et HAMA AMADOU qui occupait le poste de Premier ministre, Chef de gouvernement depuis 2000, fut reconduit. Poursuivant dans la dynamique de restauration de sa crédibilité sur la scène internationale, le Niger fut déclaré éligible au MILLENIUM CHALLENGE ACCCOUNT. Il négocia et obtint de la Conférence Internationale des Donateurs sur la Consolidation de l’Autosuffisance Alimentaire de DOHA en juin 2007, le financement du Barrage du deuxième pont de Niamey et du bitumage de plus de 600 kilomètres de routes nationales.

HAMA AMADOU a également procédé, entre autres, à la réforme du système de passation des marchés publiques, en créant l’AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS, à la mise en chantier du Statut Général de la Fonction Publique et à la conduite de la réforme du système judiciaire. ALPHA CONDE, le Président élu de Guinée, a dit en 2004 après un séjour au Niger : ‘’HAMA AMADOU, mon frère, est la rigueur morale et intellectuelle personnifiée, il a un sens élevé de l’État qui caractérisent ceux qui ont un destin national et il fait honneur à sa génération et au continent’’, et il ne croyait pas si bien dire ! En mai 2007, son gouvernement fut renversé par une étrange motion de censure, puisqu’il détenait la majorité absolue au parlement. Malgré tout, pour HAMA AMADOU, la compassion est plus puissante que la colère, le pardon est plus grand que la vengeance. Un grand penseur a dit : ‘’Le pardon et l’indulgence sont les manifestations les plus lumineuses de maîtrise de soi et de grandeur, c’est aussi une forme de noblesse d’âme et de courage’’. HAMA AMADOU est convaincu que l’histoire politique récente de notre pays comporte des enseignements qui nous permettent de mieux baliser le chemin à parcourir, de mieux consolider les bases de notre action, de mieux affermir nos liens de fraternités dans le combat de la lutte politique. Ces enseignements doivent aussi nous permettre de faire montre de conscience politique, sociale et culturelle.

C’est cet homme, dont nul n’ignore le patriotisme, l’ardeur dans le combat politique et le sens élevé de responsabilité, qui a été élevé par le Président de la République, le 08 novembre 2004, au grade de GRAND CROIX DE L’ORDRE NATIONAL pour service rendu à la République, et qui est aujourd’hui le Président du MOUVEMENT DEMOCRATIQUE NIGERIEN POUR UNE FEDERATION AFRICAINE (MODEN/FA LUMANA–AFRICA) et candidat aux élections Présidentielles 2011.