Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

26 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Afanloum en bref

Afanloum en bref

jeudi 3 février 2011

Afanloum :

Accessibilité
A partir de Yaoundé : Gare routière Mimboman-Terminus ou face stade omnisport
Distance 82km
A partir d’Esse : Voyage recommandé en mototaxi
Coût du transport : 1000 francs Yaoundé-Esse
Esse-Afanloum : 1500 francs
Il y’a également la possibilité d’aller directement à Afanloum à partir de la gare routière de Mimboman en payant 1500 frs.
Etat de la route : non bitumée
Hébergement : Aucune structure
1993 : Création du district d’Afanloum
1995 : Création de la Commune
Superficie : 170km2
Population : environ 5000 habitants
Groupes ethniques : Mvele avec comme clans : Djom, Yemba, ebanga, Evoundja, Eba’a, Ebemla.
Statut
C’est un ancien district du département de Mefou et Afamba, située à moins d’une centaine de kilomètres de Yaoundé.
A partir d’Esse, on sen dirige vers Nanga Eboko. L’Arrondissement est donc placé à l’interieur du territoire d’Esse.
origine du nom
Afanloum renvoie à « une forêt touffue et riche, qui abritait beaucoup de sangliers… »
Limites territoriales Cette unité administrative est mitoyenne du district d’Edzendouan au Nord-Est, de l’arrondissement d’Esse au Sud, Mbandjock et Lembe Yezoum au Nord.
Cette localité en est une dont l’habitat, au centre urbain, se limite à une poignée de maisons. Dans les environs, aucune réalisation attrayante pouvant retenir le regard du visiteur. Si le réseau de distribution d’eau potable est à renforcer, celui de l’énergie électrique attend encore d’être mis en place.
Absence de réseau téléphonique
Dans le domaine de l’éducation, la création du collège d’enseignement secondaire est un début de mise en place d’infrastructures sociales de base.
La petite agglomération propose, en permanence, un spectacle amusant de divagation des bêtes, montrant par cela, son côté véritablement rural. Ces dernières détruisent les plantes et, dès la tombée de la nuit, elles vont, l’œil clos, ruminer dans les salles de classe…
Ressources humaines :
Angoula Mezila
Directeur du CES : Moundiouh Germain