Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

33 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > KYE-OSSI en bref

KYE-OSSI en bref

samedi 5 février 2011

KYE-OSSI
Une matinée sur l’axe Ambam Eking dans le département de la vallée du Ntem. Les automobilistes qui ont choisi d’effectuer le parcours doivent se plier à l’exigence de payer un ticket de péage à l’entrée de cet axe et satisfaire aux contrôles douaniers ou phytosanitaires. C’est dire que l’axe Ambam Eking vit et bouge, même si le point culminant de l’activité économique se situe généralement en fin de semaine. A cette période, des camions de vivres issus du Sud du pays voire de autres régions sont acheminés au marché d’Abang Minko pour être écoulés ensuite vers le Gabon. Le marché transfrontalier d’Abang Mnko a donc été construit pour organiser l’activité commerciale dans cette partie de la région des trois frontières. Le gouvernement a acquis un vaste terrain de sept hectares pour y installer des infrastructures nécessaires. Trois des sept hectares sont viabilisés. Outre le marché transfrontalier, d’autres infrastructures y ont été construites notamment un bureau des douanes, un poste de contrôle phytosanitaire, un poste de police, une école et une télé centre communautaire. Les quatre hectares restants serviront pour la mise en œuvre d’autres projets. Ces infrastructures sont de plus en plus valorisés depuis le bitumage de l’axe Ebolowa ambam Eking et la construction du pont sur le Ntem à Eboro à la frontière Cameroun Gabon. Du côté des villes frontalières de Kye Ossi vers la frontière Cameroun Guinée Équatoriale, des efforts considérables sont également déployés. . Dans le cadre du lotissement social, des lots seront attribués aux particuliers qui souhaitent construire des maisons d ’habitations. Le lotissement administratif est déjà en viabilisation. La viabilisation intègre notamment les travaux de construction de la sous-préfecture, de la résidence du sous-préfet de l’inspection d’arrondissement de l’éducation de base.