Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

31 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > MORA en bref

MORA en bref

mercredi 9 février 2011

MORA
Les élites musulmanes du département du Mayo Sava sont accusées par leurs propres frères d’avoir occupé tous les grands postes au niveau de la sphère décisionnelle. Une accusation qui fait rire tous les musulmans du département. Le mayo Sava est le plus petit département de la région avec ses trois arrondissements qui regorgent chacun d’une grosse pointure dans l’appareil gouvernemental. A Kolofata, on trouve Amadou Ali, Vice P.M, Ministre de la Justice Garde des Sceaux. Dans le chef lieu du département (Mora) on a Ibrahim Talba Malla, directeur général de la caisse de stabilisation des hydrocarbures (CSPH) et à Tokoméré, on retrouve la deuxième personnalité du Cameroun, le très honorable Cavaye Yeguié Djibril, président de l’Assemblée Nationale. Le trio fait non seulement la fierté du région et même des régions septentrionales.
Le département du Myao Sava qui est l’une des plus petites unités administratives de la région de l’Extrême-Nord avec trois arrondissements seulement, a, dans le souci de préparer la relève, mis sur pieds des comités développement u niveau départemental et des arrondissements. L’Ademsa qui est un comité de développement département et qui regroupe une fois l’an, toutes les élites, a jeté son dévolu sur le suivi des étudiants de ce département. En marge de leur comité de développement, l’arrondissement de Kolofata a crée le Codakol pour aider les fils de Kolofata toute religion confondue.

Mora : LA CRTV est de retour
Lors de la rétrocession du centre de rediffusion mercredi, le MINCOM a salué l’appui de l’élite locale.Outre les zones d’ombre et de silence que les équipements du centre de rediffusion de Mora vont permettre de balayer dans tout le département du Mayo-Sava, cette infrastructures va améliorer le confort d’écoute des auditeurs et la qualité d’images de la CRTV. C’est également un ouf de soulagement que les populations locales vont pousser étant donné que les opérateurs de la téléphonie au Cameroun se bousculent devant cet ouvrage qui va leur permettre d’étendre la couverture de cette zone par leurs réseaux respectifs, ouvrant ainsi le Mayo-Sava au monde entier. On envisage pour cela l’allongement du pylone.