Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

15 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > PENKA MICHEL en bref

PENKA MICHEL en bref

samedi 12 février 2011

PENKA MICHEL
Y ALLER
o De Bafoussam : Gare routière marché B.
o Longueur du trajet : 40 km de Bafoussam.
o Etat de la route : bitumée
o Coût de transport : 600 francs CFA.
o Structures d’hébergement : Hôtels, motels, auberges.
o Prix moyen de la nuitée : 5000 francs CFA.

REPERES
o Population :123 710 habitants
o Principaux groupements : Bamendou, bansoua, Balessing et Baloum.
o Date de création de la commune : 1963.
o Superficie : 267 km2

Son appellation parait énigmatique. On se croirait bien dans un bourg ou un village de France. Que non ! Penka Michel est bel et bien une commune de l’Ouest du Cameroun, située dans le département de la Menoua. Créée en 1963, avec des populations très travailleuses, elle ne manque pas d’atouts, notamment sur le plan agricole et de par sa position géographique. Reste maintenant à vaincre certaines pesanteurs pour résolument s’engager sur la voie du développement.

Composée de quatre groupements Bamendou, Bansoa , Balessing , Baloum , la commune de Penka Michel est forte d’une population de plus de 120 000 âmes ( recensement 1987) répartie sur une superficie de 267 km2 . Créée en 1963 elle occupe une position stratégique à mi-chemin entre Bafoussam. Le capital provincial de l’Ouest et de la ville universitaire de Dschang. Penka Michel est sans conteste une ville- carrefour à partir de laquelle on peut se rendre dans les contrées environnantes, mais aussi dans le Moungo et Douala grâce à l’avènement de la route Dschang - Melong. Une position qui n’a pas cependant que des avantages.

Certaines structures ont été mises sur pied à l’instar de la sous-préfecture, de la brigade de gendarmerie, de la mairie construite avec l’appui du FEICOM et inaugurée en 2004. La carte scolaire fait état de la présence de 84 établissements scolaires, dont une bonne vingtaine de lycées d’enseignement général et technique, de CETIC etc. Un hôpital de district et de nombreux centres de santé, des hôpitaux confessionnels composent la carte sanitaire. On compte de nombreux points d’eau aménagés et la mairie poursuit ses débats auprès des pouvoirs publics par un branchement au réseau SNEC en même temps qu’elle prévoit la multiplication d’autres points d’eau dans le groupement.
Quant à l’élite commerciale, très prospère notamment dans la quincaillerie, les travaux publics et les assurances, il se murmure à tord ou à raison qu’elle ne s’implique pas assez pour la contrée, bien que disposant de gros moyens.
A mi-chemin entre Bafoussam et Dschang, Penka Michel a tous les atouts pour s’épanouir et se développer.
Le voyage pour Penka Michel et une véritable partie de plaisir, un régal pour les yeux. Dés la sortie de Bamoungoum, c’est le groupement Bansoua porte d’entrée de la Menoua quand on vient de Bafoussam qui vous accueille. L’habitat est clairsemé et fait la part belle au matériaux locaux (briques de terre), même si ici et là on remarque les habitations cossues, œuvres de certains dignes fils du coin disséminés tout le long du parcours, des toitures coniques des cases à l’architecture traditionn Ressources humaines
Jean NKUETE, Vice Premier Ministre, Ministre de l’Agriculture et du Développement rural ;
FOSSI Jacob, Homme d’Affaires, Ancien Député ;