Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

15 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > La grève

La grève

samedi 6 août 2011

C’est la cessation du travail, pour un temps plus du moins long, par la totalité ou une partie des salariés d’une ou plusieurs entreprises, pour faire triompher certaines revendications,
La grève peut être déclarée illicite si elle est déclenchée sans avertissement (1), ou pour des motifs non professionnels et si les grévistes occupent les locaux de travail.
• TYPES DE GRÈVES
Parmi les formes les plus courantes, on peut citer :
a) La grève sur le tas : occupation des lieux de travail.
b) La grève du zèle : application tatillonne des règlements (ex. grève des douaniers).
c) La grève tournante : les divers ateliers dune entreprise déclenchent la grève les uns après les autres.
d) La grève sauvage : grève échappant au contrôle des organisations syndicales.
e) La grève perlée : les ouvriers sont présents mais freinant la production
f) La grève bouchon ou grève trombose : un seul atelier cesse son activité pour paralyser la production de l’entreprise.
CONSÉQUENCES DE LA GRÈVE POUR LES SALARIÉS

- La grève suspend, mais ne rompt pas, le contrat de travail. L’employeur ne peut licencier un salarié gréviste.

- Le gréviste ne peut prétendre à aucun salaire.

- Les jours de grève ne sont pas pris en compte pour l’ouverture des droits à l’assurance-maladie. Par contre, les grévistes continuent à percevoir les diverses prestations familiales.
Si la grève est déclarée illicite par les tribunaux, l’employeur peut rompre le contrat de travail.
Le LOCK – OUT (grève patronale)
C’est la fermeture des usines par les employeurs pour imposer salariés certaines conditions de travail.
Aucune loi n’autorise le lock-out. Les tribunaux en reconnaissent la légalité, s’il y a impossibilité de poursuivre le travail. (Ex. : grèves tournantes du personnel).

(1) Obligation pour le personnel de l’état, des départements et des communes de prévenir 5 jours à l’avance,