Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

14 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > LES AGENCES DE NOTATION

LES AGENCES DE NOTATION

mercredi 18 janvier 2012

Le rôle des agences de notation est de mesurer le risque de non remboursement des dettes que présente l’emprunteur. Leur travail consiste à analyser les comptes de l’entreprise ou l’Etat concerné pour évaluer sa solidité financière. On parle de solvabilité, à savoir la capacité à rembourser ses dettes. Plus l’entreprise, l’Etat ou la collectivité noté est jugé solide, meilleure est la note. Et inversement. Pour cela, elles construisent des scénarios financiers prévisionnels et évaluent la probabilité que chacun de ces scénarios se réalise à partir de l’examen de la structure future des coûts et des revenus de l’emprunteur. Pour une entreprise, il s’agit des perspectives de développement commercial et financier. Pour un Etat souverain, il s’agit à la fois de la croissance, de sa capacité à lever l’impôt et de l’évolution prévisible de ses dépenses compte tenu de sa politique budgétaire. Mais chaque agence a sa propre grille de notation. Pour simplifier, on peut retenir que la meilleure note est AAA pour un emprunt sur plusieurs années. Elle est attribuée aux Etats dont la capacité à rembourser leurs dettes est assurée. C’est l’investissement le plus sûr, l’investissement sans risque. Les notes BBB sont synonymes d’une solvabilité moyenne.
Les notes CCC représentent un risque de non-remboursement du capital prête et les DDD indiquent que l’entreprise est proche ou déjà en défaut de paiement. C’est la plus mauvaise note.
Intérêts
Quand un Etat ou une entreprise est noté AAA, soit la meilleure au monde, il lui est facile de trouver de l’argent à emprunter. Le risque de faillite est nul. C’est un investissement sûr. Il peut proposer aux investisseurs un taux d’intérêt bas en rémunération de l’argent prêté.
A l’inverse, si l’emprunteur bénéficie d’une moins bonne note, il devra mieux rémunéré le capital que les investisseurs lui auront prêté. Un Etat mal noté doit payer des intérêts plus élevés aux investisseurs. Le coût de la dette s’alourdit, phénomène qui contribue à creuser encore plus le déficit budgétaire.