Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

41 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Cameroun, Baccalauréat 2014 : Les résultats sont disponibles mais non (...)

Cameroun, Baccalauréat 2014 : Les résultats sont disponibles mais non publiés

jeudi 24 juillet 2014

Après 17 jours de retard, l’office est en train de vouloir publier les résultats.C’est le branle-bas dans les locaux de l’office du baccalauréat (Obc), sis au quartier Mvan à Yaoundé. Pas de répit pour les agents. La raison est simple, après avoir fait languir le pays entier dans l’attente des résultats de l’examen du bac, les résultats sont enfin disponibles, et il faut les rendre public. Tout a commencé mardi dernier avec les résultats des bac des Sciences et Technologie du Tertiaire (Stt), entendez, le baccalauréat technique et commercial. Le baccalauréat de l’enseignement général est quant à lui annoncé pour aujouirdhui.

Les procès-verbaux des différents centres continuent à arriver au siège de l’Obc. Déjà quelques coups de fil font monter l’effervescence dans la capitale. Ceux des candidats jouissant de quelques relations au niveau de l’office sont mis au courant de leur sort. Pour la plupart des agents, les téléphones des bureaux et les portables ne cessent de sonner. L’anxiété de l’attente des résultats a laissé place à l’inquiétude sur la qualité des résultats. Pour le service de communication de l’Obc, c’est une grande libération. Ce service dont le directeur ne trouvait plus de mots pour expliquer aux nombreux solliciteurs d’informations, le retard accusé dans la publication de ces résultats.

Ce jeudi, débutent les délibérations du baccalauréat technique et industriel. Suivront celles de l’examen du probatoire général dont les résultats sont eux aussi imminents. Entre menace de grève et prise en otage des délibérations, les exégèses allaient bon train. La publication des résultats du bac vient donc ainsi mettre un terme à toutes supputations. Et ce, bien qu’elle ne fasse oublier qu’une organisation, fut-elle celle des examens doit obéir à un chronogramme bien établi, connu de tous.

Après plus d’une décennie d’existence, l’Obc devrait déjà être rompu à la tâche. Mais on continue à noter comme de l’impréparation dans la gestion des examens dans leur organisation et dans la publication des résultats. Quand on ne parle pas de fraude, c’est le non-paiement des correcteurs qui entachent la publication des résultats à l’Obc. S’il est vrai qu’on apprend tous les jours, il serait aussi mieux de partir des erreurs du passé pour prévoir l’avenir, afin de ne pas retomber dans les mêmes travers.

Source Mutations par Georges Parfait Owoundi (Stg)