Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info
Newsletter

Visitez le nouveau site web

atangana-eteme-emeran.info


Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

19 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > > Pourquoi se sent-on fatigué après une longue nuit de sommeil ?

Pourquoi se sent-on fatigué après une longue nuit de sommeil ?

dimanche 27 juillet 2014

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une longue nuit de sommeil n’implique pas de se sentir reposé. Lorsque l’on dort trop, on se sent fatigué, mou et souvent migraineux. Comment expliquer cela ?

Après une longue et difficile semaine de travail, quel bonheur de pouvoir se coucher pour enchaîner dix, onze ou même douze heures de sommeil. Mais au réveil, vous sentez-vous vraiment bien reposé ? Si vos membres sont engourdis, vos yeux fatigués, et qu’une petite migraine fait son apparition, c’est sûrement parce que vous avez justement trop dormi ! Appelé “sleep drunkenness” en anglais, que l’on peut traduire par ivresse du sommeil, cette sensation se rapproche de la gueule de bois. Mais à quoi est-elle due ?

Qu’est ce que le rythme circadien ?

Lorsque vous tentez de remédier à votre fatigue en dormant excessivement, vous troublez votre rythme interne, ou rythme circadien. Ce dernier est réglé par un groupe de neurones, appelé noyau suprachiasmatique, situé dans l’hypothalamus. Cette partie du cerveau intervient dans de nombreuses fonctions corporelles et comportementales, comme la faim, la reproduction ou encore la thermorégulation. Le fonctionnement de ces milliers de neurones du noyau suprachiasmatique, situé comme son nom l’indique au-dessus du chiasma optique, est lié à la lumière détectée par nos yeux. Quand les nerfs optiques captent la lumière naturelle du matin, les cellules de l’hypothalamus envoient des signaux chimiques au reste de l’organisme, pour le réveiller.

Trop dormir perturbe votre horloge biologique et votre santé

Lorsque vous vous réveillez après une nuit ‘normale’ - entre 7 et 8 heures de sommeil - votre température corporelle augmente, votre cerveau s’active, vos organes reprennent du service, etc. Et au bout de quelques heures, vos fonctions cognitives et physiques sont optimales. Mais que se passe-t-il si vous dormez trop longtemps ? Même lorsque vous vous réveillez à 11 heures après vous être couché à minuit, vos cellules ont commencé leur cycle quotidien vers 7 ou 8 heures. Votre rythme circadien est complètement bouleversé. Vous vous sentez alors fatigué, comme c’est le cas lors d’un décalage horaire. Mais ce n’est pas tout : en plus d’être anormalement fatigué, c’est votre santé qui peut en pâtir sur le long terme. Plusieurs études soutiennent cette hypothèse. Des chercheurs de l’école de médecine d’Harvard ont ainsi découvert que dormir trop, tout comme manquer de sommeil, peut entraîner des problèmes de mémoire, mais pas seulement. Les risques cardiaques, de diabète de type 2 et même de dépression sont évoqués dans leur étude. Les personnes ne dormant pas assez sont encore plus exposées.

Des conseils pour un sommeil réparateur

Dans un article publié sur le blog de l’école de médecine, le Dr. Howard LeWine donne quelques conseils pour optimiser vos nuits, et vous sentir reposé après 7 ou 8 heures de sommeil. Commencez par établir une routine d’endormissement, comme prendre un bain, pas trop chaud, au moins une heure avant d’aller au lit. Évitez regarder la télévision ou travailler sur votre ordinateur dans votre lit. Si vous n’arrivez pas à vous endormir, sortez de votre lit, changez de pièce, et trouvez une activité relaxante, comme la lecture. Mais ne retardez pas votre réveil pour compenser cette perte de sommeil ! Si vous le pouvez, faites de l’exercice le matin. Le soir, pratiquez plutôt des étirements pour relaxer vos muscles et votre esprit. Ne vous couchez pas en ayant faim, ni en ayant mangé un repas trop copieux. Si une petite faim vous prend au moment de vous mettre au lit, privilégiez un aliment léger et doux. Évitez également de consommer de la caféine après 2 heures de l’après-midi. De plus, contrairement à ce que l’on peut penser, l’alcool n’aide pas à dormir. Mieux vaut éviter d’en boire après le dîner. Naturellement, plus votre lit est confortable et votre chambre calme et sombre, mieux vous dormirez. Enfin, les siestes trop longues sont à proscrire durant la journée. Privilégiez une courte sieste réparatrice de 20 à 30 minutes en début d’après-midi.

Les troubles du sommeil liés à l’ivresse du sommeil

Si toutes ces méthodes ne fonctionnent pas et que vous ne parvenez toujours pas à dormir moins de 8 heures, peut-être souffrez vous d’un problème nécessitant de consulter un médecin. Il peut s’agit de narcolepsie, ou maladie de Gélineau, un trouble du sommeil chronique caractérisé par une extrême fatigue. D’origine neurobiologique, cette maladie empêche le corps de réguler la fatigue, et donne envie de dormir toujours plus, ou de s’endormir à des moments non-adaptés. Une hypersomnie idiopathique peut également être en cause. Cette maladie rare se caractérise par une sensation de fatigue permanente. Le sommeil des personnes atteintes n’est pas récupérateur, alors qu’il est de bonne qualité et long (en général plus de 10 heures par nuit), et le réveil s’en trouve particulièrement difficile.